Les clans

La formation des clans

Chaque clan est censé descendre de l’un des Treize Antédiluviens de troisième génération qui participèrent à la fondation de la Seconde Cité (voir "Un peu d’histoire"). Tout vampire hérite donc des Disciplines de son clan, mais aussi des ses faiblesses, de ses traditions, de ses intrigues et de ses objectifs le cas échéant.

Certains clans possèdent une organisation et une hiérarchie fortes, alors que d’autres laissent planer le doute quant à une quelconque unité. Mais même à l’intérieur de clans apparemment unis, il existe des familles de sang parfois rivales, dominées par des anciens puissants.

Les usurpateurs

Au XIème siècle, un groupe de Mages de l’Ordre d’Hermès menèrent des recherches pour atteindre l’immortalité, particulièrement à travers le sang des caïnites. Ces Mages de la Maison Tremere pratiquèrent un rituel au cours duquel ils tuèrent un vampire, burent sont sang et devinrent eux-même des créatures de la nuit.

Saulot, fondateur du clan Salubrien, faisait partie des Treize. Mais les Tremeres massacrèrent l’Antédiluvien (même s’ils ne le reconnaissent pas officiellement) et leur Maison devint ainsi un clan, remplaçant celui des Salubriens qu’ils pourchassèrent et détruisirent presque entièrement. C’est ce crime qui les qualifie d’usurpateurs auprès des autres clans.

Les clans nobles

Certains clans sont beaucoup plus intégrés aux structures féodales de la société mortelle que d’autres. Leurs membres sont plus souvent enclins à s’immiscer dans les hautes sphères du pouvoir, à influencer les décisions des dirigeants, et à participer d’une manière générale à la politique humaine. Ces clans sont qualifiés de nobles, mais cette distinction ne se fait que par rapport à leur penchant pour le pouvoir, et en aucun cas sur un quelconque critère de puissance supérieure. Malgré tout, certains membres de ces clans prétendent que ceux-ci ont été élus, ou encore sont issus des infants préférés de Caïn, mais cela reste difficile à prouver.

- Les Brujahs
- Les Cappadociens
- Les Lasombras
- Les Toréadors
- Les Tzimisces
- Les Ventrues

Les bas clans

Les membres de ce que l’on appelle les bas clans, sont souvent qualifiés de déchus ou de barbares par les autres clans. Pourtant, ils ne sont en rien inférieur en puissance, mais sans doute sont-ils moins intégrés au système féodal, et ont-ils moins de volonté d’acquérir un pouvoir politique fort.

- Les Assamites
- Les Disciples de Seth
- Les Gangrels
- Les Malkaviens
- Les Nosferatus
- Les Ravnos
- Les Tremeres

Les autres

Si les treize clans listés précédemment représentent la grande majorité de la population caïnite, il y a toutefois des vampires qui n’y appartiennent pas. En effet, il existe d’autres clans et lignées mineures. Certaines de ces lignées vivent cachées, d’autres sont pourchassées, voire pratiquement détruites. Ainsi en est-il des Salubriens, des Baalis, et de bien d’autres.

Certains nouveau-nés sont rejetés par leur Père ou par leur clan : ils sont appelés Caitiff. Leur sang est trop faible, ou peut-être sont-ils indignes de faire partie d’une grande lignée. En tout cas, ils sont bannis, rejetés, voire pourchassés et tués. Ils n’ont quasiment aucun droit dans la société caïnite.

D’autres enfin font délibérément le choix de vivre en dehors des clans, en refusant les Traditions et les règles de vie imposées par les Anciens : ce sont les Autarkis. Ils veulent être les maîtres de leur destinée. Certains vampires considèrent que ce désir de liberté, confinant parfois à l’anarchie, représente une menace pour l’ordre établi, et qu’il faut donc s’en débarrasser...

Articles de cette rubrique

  • Clan Assamite

    > Vampire : L’Âge des Ténèbres > Création d’un vampire > Les clans

    Selon les Assamites, leur ancêtre Haqim était un juge-guerrier aux nobles aspirations qui s’est opposé aux complots et aux dissensions qui ont mené à la destruction de la Seconde Cité. Depuis lors, ils se transmettent les commandements de Haqim, qui valorisent le respect des anciens, la protection des mortels contre les manipulations caïnites, et la poursuite et la punition des coupables. Pourtant, les clans européens ne voient chez les Assamites qu’un groupe d’assassins, de fanatiques et de diableristes.

    | par Grolf

  • Clan Brujah

    > Vampire : L’Âge des Ténèbres > Création d’un vampire > Les clans

    Les Brujahs sont des vampires engagés. Ils mènent toujours des luttes pour des causes qu’ils pensent justes, et ces combats ont essentiellement pour but de faire progresser la société entière, humaine et caïnite, mais aussi d’atteindre eux-même une perfection du corps et de l’esprit. Certains d’entre eux voient dans une société où hommes et vampires seraient égaux, une société idéale ; d’autres préfèrent rester dans l’ombre des mortels.

    | par Grolf

  • Clan Cappadocien

    > Vampire : L’Âge des Ténèbres > Création d’un vampire > Les clans

    Les Cappadociens ont en commun une certaine fascination pour la mort et tout ce qui tourne autour de la non-vie. Ils s’intéressent à ce que devient le corps une fois que son âme l’a quitté et mènent des recherches dans ce domaine. Ils ont ainsi pû développer une discipline de nécromancie qui leur est propre : Mortis.

    | par Grolf

  • Clan Lasombra

    > Vampire : L’Âge des Ténèbres > Création d’un vampire > Les clans

    Tous les clans héritiers de Caïn ont leur place dans la société de la nuit, mais cette place est forcément inférieure à celle du clan Lasombra. Du moins c’est ce dont sont convaincus ses membres. Ceux-ci sont assoiffés de pouvoir, sous quelque forme que ce soit ; dans les hiérarchies religieuses ou féodales, il y a toujours un Lasombra qui rôde. Ils sont très nombreux dans les hautes sphères de l’Eglise, car c’est elle qui influence la majorité des peuples de l’Europe médiévale.

    | par Grolf

  • Clan Malkavien

    > Vampire : L’Âge des Ténèbres > Création d’un vampire > Les clans

    Au Moyen-âge, la folie est souvent interprétée comme une malédiction, et on évite de fréquenter ceux qui en sont atteints. Les Malkaviens alternent parfois des périodes de folie extrême et d’autres de parfaite lucidité, prononçant parfois des paroles incohérentes, ou exprimant des visions prophétiques.

    | par Grolf

  • Clan Nosferatu

    > Vampire : L’Âge des Ténèbres > Création d’un vampire > Les clans

    Les Nosferatus sont frappés au plus haut point par la malédiction de Caïn. L’Etreinte détruit leur apparence physique, leur donnant l’aspect de monstres déformés à l’odeur nauséabonde. Certains ont du mal à supporter leur nouvel état, et les Pères sont particulièrement atttentifs en protégeant leurs nouveaux-nés.

    | par Grolf

  • Clan Ravnos

    > Vampire : L’Âge des Ténèbres > Création d’un vampire > Les clans

    Etant rejetés à cause de leur appétit pour le vice, les Ravnos sont des voyageurs par nécessité, et certains deviennent ainsi marchands itinérants, faisant commerce de biens et d’objets divers, mais aussi d’informations et de renseignements. Ils ont appris à être à l’affut de toute bonne occasion, et à voler richesses et secrets le cas échéant. Les Ravnos sont méfiants par nature, aussi bien envers leurs semblables qu’envers les étrangers.

    | par Grolf

  • Clan Toreador

    > Vampire : L’Âge des Ténèbres > Création d’un vampire > Les clans

    Les Toréadors sont des amoureux de la beauté et de l’esthétisme, mais aussi des plaisirs et du luxe. C’est par ce lien avec les artistes, les artisans et les érudits, qu’ils tentent de minimiser le fossé qui se créé nécessairement vis-à-vis des mortels par leur passage à l’état de vampire. Ils fréquentent et encouragent donc les milieux de la création, jouant parfois le rôle de mécènes pour des artistes. Ils s’intéressent également à l’Eglise, et au mysticisme qui inspire les œuvres et les réalisations, comme les cathédrales par exemple.

    | par Grolf

  • Clan Tremere

    > Vampire : L’Âge des Ténèbres > Création d’un vampire > Les clans

    Les Tremeres ne sont pas un clan à part entière, du moins pour les autres Caïnites. En effet, leur origine est bien différente des autres vampires. C’est en 1022 qu’un groupe de Mages de l’Ordre d’Hermès, faisant partie de la Maison Tremere et recherchant le secret de l’immortalité, a accomplit un puissant rituel utilisant le sang de plusieurs vampires. Par cette usurpation, ils sont devenus eux-mêmes des créatures de la nuit. Plus tout à fait des Mages, et pas vraiment des vampires, ils sont rejetés de part et d’autre. Certains clans leur vouent une haine tenace et mortelle, tels les Tzimisces.

    | par Grolf

  • Clan Tzimisce

    > Vampire : L’Âge des Ténèbres > Création d’un vampire > Les clans

    Les Tzimisces entretiennent un lien particulier avec leurs terres d’Europe de l’Est. Ils tirent une grande force de ce pacte avec cette terre, et ils la nourrissent avec le sang de leurs ennemis.

    Il s’agit d’un peuple fier, valorisant la bravoure, le respect, l’honneur, et la soumission à la hiérarchie établie par les anciens. Ceux qui prouvent leur valeur sont promus aux plus hautes responsabilités. Ce sont des êtres brillants dont la logique implacable fait qu’ils se croient supérieurs aux humains et au reste des vampires.

    | par Grolf