Glossaire nocturne

, par Grolf

Voici quelques définitions succintes concernant
les vampires à l’usage des novices et des infants pressés...


Ancien :
Vampire agé d’au moins trois siècles.


Ancilla :
Jeune vampire agé d’un ou deux siècles.


Antédiluvien :
Vampire de 3ème génération ayant survécu au Déluge.


Autarkis :
Vampire ayant choisi de vivre en dehors de la société caïnite et des clans.


Baiser :
Moyen de boire le sang des mortels (par morsure provoquant une extase chez la victime).


Bétail :
Les mortels, sources de nourriture sanguine pour les vampires.


Bête :
Bas instincts du vampire, comme sa soif de sang, de violence, ou sa nature proche de l’animal.


Caïn :
Fils d’Adam et Eve, frère d’Abel. Il tua son frère par jalousie et fut maudit par Dieu pour son crime.


Caïnite :
Caïn est considéré comme le premier vampire du fait de sa damnation. Tous les vampires lui étant donc apparentés, ils sont appelés caïnites.


Caïtiff :
Vampire rejeté par son clan.


Calice :
Humain ou animal, source de sang.


Clan :
Lignée issue de l’un des Treize infants de la troisième génération. Chaque clan dispose de pouvoirs propres et souffre de faiblesses particulières. (Voir la page des clans)


Coterie :
Groupe de vampires agissant ensemble et liés par des intérêts communs, des liens familiaux, un besoin de survie, ou tout autre raison.


Crucifix :
Croix sur laquelle le Christ est représenté crucifié. Les vampires ne craignent normalement pas les crucifix, à moins qu’il s’agisse de reliques saintes ou qu’ils soient manipulés par des personnes empreints de Vraie Foi (voir Foi, lieux et objets saints).


Diablerie (ou Amaranthe) :
Action de tuer un autre vampire en consomnant tout son sang et toute son essence vitale. Il est ainsi possible d’absorber certains pouvoirs de la victime, voire d’abaisser sa génération pour se rapprocher de celle de Caïn si la victime est d’une génération plus ancienne.


Discipline :
Pouvoir issu et hérité du sang maudit des caïnites. Il existe de nombreuses disciplines, certaines étant répandues chez plusieurs clans, d’autre étant l’apanage d’un seul clan gardant jalousement ses secrets. (Voir la page des disciplines)


Domaine :
Territoire dirigé par un vampire.


Enoch :
Première cité fondée par Caïn, où il engendra la seconde génération de vampires. Enoch fut détruite par Dieu lors du Déluge.


Etreinte :
Transformation d’un mortel en vampire. Le mortel est vidé de son sang, puis le vampire le nourrit de son propre sang. Le corps du mortel meurt, et l’infant devient ainsi vampire à son tour.


Faim :
Appétit incessant des vampires pour le sang des mortels.


Féal :
Un féal est très similaire à une goule, sauf qu’il fait partie d’une famille de goules entretenue depuis des générations par des vampires. Une goule doit être nourrie régulièrement par le sang d’un vampire, alors que les féaux développent au fil des générations la capacité de produire leur propre vitae, ce qui leur donne certains pouvoirs (Pluriel : féaux).


Feu :
Le feu cause de très graves dégâts aux vampires, et une exposition prolongée peut déclencher le Rötschreck.


Foi, lieux et objets saints :
Croyance dans l’existence de Dieu et de ses pouvoirs suprêmes. Les vampires craignent les personnes possédant une Foi très forte, dans la mesure où celle-ci leur donne certains pouvoirs. Ils sont également mal à l’aise et ont du mal à pénétrer dans des lieux saints. Les objets saints peuvent leur causer de graves dégâts.


Frénésie :
Etat dans lequel la Bête, donc les bas insincts du vampire, prend le contrôle et pousse le caïnite à une violence terrible contre tout ce qui l’entoure. Cet état est provoqué par de fortes émotions comme la faim, la colère, la frustration, le danger, ou même la honte. Certains vampires sont capables de déclencher volontairement leur frénésie.


Géhenne :
Apocalypse ou jour du jugement dernier, où Caïn reviendra pour juger tous les vampires.


Génération :
Nombre de génération séparant un vampire de Caïn. Plus la génération est élevée, plus le sang de Caïn est dilué, et moins les pouvoirs du vampire sont puissants.


Golconde :
Etat mythique où le vampire aurait enfin atteint la rédemption et le pardon divin. On raconte que ceux qui parviennent à ce stade ne ressentent plus la faim de sang, maîtrisent leur Bête, connaissent un pouvoir bien plus grand que les plus puissants vampires, et enfin, ils redeviennent mortels. Beaucoup de vampires pensent qu’il faut parvenir à la quintessence même de leur Voie pour atteindre le Golconde.


Goule :
Une goule est un mortel alimenté régulièrement du sang d’un vampire, et donc lié à lui par un serment du sang. Cet apport de sang donne aux goules certains pouvoirs ainsi qu’une longévité accrue. Les goules peuvent être des humains ou des animaux.


Immortalité :
Les vampires ne vieillissent pas, ne meurt pas, mais on peut toutefois les tuer. Ils atteignent ainsi la Mort Ultime. Mais l’éternité est bien longue à vivre, et nombreux sont les vieux vampires empreints de lassitude qui sombrent dans la torpeur.


Infant :
Descendant d’un vampire (engendré par l’Etreinte).


Lilith :
Première femme d’Adam, rejetée pour son orgueil. On raconte que c’est elle qui enseigna les pouvoirs de son sang à Caïn


Livre de Nod :
Chroniques écrites par Caïn pendant son errance après la malédiction prononcée par Dieu. Le livre de Nod explique comment interpréter le châtiment divin et atteindre la rédemption. Il raconte également que le jour viendra où Caïn réapparaîtra pour juger tous les vampires. Ce sera alors la Géhenne. Aucun exemplaire complet du livre n’est connu, mais des extraits appelés les Fragments d’Erciyas ont été retrouvés.


Lumière du soleil :
Les rayons du soleil provoquent de très graves dégâts sur le corps d’un vampire, et peuvent très rapidement devenir mortels. Une exposition prolongée peut provoquer le Rötschreck.


Lupin :
Loup-garou.


Maladie :
Certaines maladies peuvent causer des troubles chez les vampires. Elles peuvent se transmettre par le sang consomné sur une proie, le vampire devenant ainsi vecteur et propagateur de la maladie.


Mathusalem :
Vampire de 4ème ou 5ème génération, vieux de plusieurs millénaires.


Mort Ultime :
Le vampire n’est ni vraiment mort ni vraiment vivant, mais lorsqu’il est tué par des blessures irrémédiables, il atteint la Mort Ultime.


Nourriture :
Le vampire ne peut pas se nourrir d’aliments comme le font les mortels. Certains pouvoirs permettent d’imiter la consomnation de nourriture, mais n’apportent aucun plaisir. L’unique alimentation du vampire est le sang des mortels ou d’autres vampires.


Nouveau-né :
Vampire ayant reçu l’Etreinte depuis moins de 25 ans.


Père (ou Sire) :
Vampire dont un autre a reçu l’étreinte.


Pieux :
Un pieux dans le coeur paralyse complètement un vampire, le laissant dans un état conscient mais incapable d’agir et de faire quoique ce soit.


Poison :
Le poison ne peut pas tuer un vampire, mais peut l’affaiblir temporairement de manière importante. Les poisons et les drogues peuvent être transmis pas le sang consomné sur une proie.


Prêtre livide :
Membre du clergé d’une Voie conduisant les offices ou enseignant les préceptes de sa Voie.


Prince :
Vampire contrôlant un domaine, une ville ou une région, habituellement le plus ancien, et exerçant son pouvoir sur les vampires étant sous sa responsabilité.


Refuge :
Lieu où dort le vampire durant la journée.


Respiration :
Son corps étant mort, le vampire n’a pas besoin de respirer.


Rötschreck :
Etat de terreur primitive provoqué principalement par le feu et le soleil, proche de la frénésie, et poussant le vampire à fuir le danger le plus vite possible et en se débarassant de tout ce qui pourrait gêner cette fuite.


Serment de sang :
Boire le sang d’un vampire provoque une certaine dépendance envers celui-ci. Au bout de trois gorgées, il s’agit d’un serment de sang, par lequel le buveur est saisi d’un irrépressible besoin de loyauté voire de servitude envers son régent. Ce serment doit être entretenu régulièrement par de nouvelles gorgées de sang. Le serment n’est toutefois pas une obligation, et l’esclave peut tenter de se parjurer.


Torpeur :
Etat semblable au coma dans lequel le vampire ne peut plus agir. Il se réveille dans un état de faiblesse extrême au bout d’un temps plus ou moins long, dépendant de sa force morale (Voie).


Traditions :
Commandements que les vampires doivent suivre et respecter sous peine d’encourir la colère et le rejet des autres vampires. Les Traditions couvrent la reconnaissance de sa propre nature, le respect du domaine, le droit et la responsabilité d’engendrer, l’interdiction du meurtre, et la surveillance du secret.


Vitae :
Sang de vampire.


Voie :
Philosophie de vie visant à comprendre et à maîtriser la nature du vampire, la Bête et ses instincts. Certaines voies se développent jusqu’à atteindre la structure de sectes ou de clergés. (Voir la page des voies)