Avalon

, par Grolf

Les îles d’Avalon sont empreintes du Glamour, la magie des Sidhe, le Peuple Magnifique qui donne à ces terres une atmosphère étrange et mystérieuse. La banière aux trois couronnes rassemble en fait trois royaumes distincts : l’Avalon (proche de l’Angleterre élizabethaine du XVIIème siècle), l’Inismore (rappelant l’Irlande), et les Marches des Highlands (similaire à l’Ecosse avec ses clans et ses traditions). La nécessité de faire front commun face aux mêmes ennemis a poussé ces trois îles à s’allier autour d’un même drapeau, et à constituer un ensemble proche du Royaume-Uni que nous connaissont.

Politique

Avalon

Régime : Monarchie parlementaire
Dirigeant actuel : Reine Elaine
Capitale : Carleon
Parlement : La Chambre haute des Lords est chargée de la politique intérieure ; la Chambre basse des Royaumes s’occupe des affaires extérieures (y compris vis-à-vis de l’Inismore et des Highlands).

Inismore

Régime : Monarchie parlementaire
Dirigeant actuel : Roi Jack O’Bannon
Capitale : Tara
Parlement : Le parlement inish compte vingt-deux membres représentant chacun l’un des vingt-deux comtés de l’île.

Marches des Highlands

Régime : Monarchie parlementaire
Dirigeant actuel : Roi Jacques MacDuff II
Capitale : Kirkwall
Parlement : Le Haut Conseil est composé de cinq-cent membres issus de la noblesse ou des chefs de clans. Le Conseil est divisé entre les Unionistes (partisans du rapprochement avec l’Avalon) et les Séparatistes (hostiles à l’alliance).

Géographie

Avalon

Le pays est divisé en sept comtés.

ComtéCapitaleDirigeant
Balig Pomitain Baron Conon de Balig
Breg Teneborc Roi Piram de Breg
Camlann Bedegrane Duc Mark Garloise
Gaavane Norgales Derwyddon
Lothian Cerrwidden Dun Duc Carlyle
Lovaine Carleon Reine Elaine
Percis Balroux Downs Duc Neville Cholmondeley - Featheringstonehaugh de Percis

Inismore

Le pays est réparti en quatre province, chacune étant le territoire d’un clan différent.

ComtéCapitaleDirigeant
Carrig Lochcuan Arghyle O’Toole (Clan O’Toole)
Donegal Tara Cathal Lynch (Clan Lynch)
Dreenan Liumnech Gael O’Brien (Clan O’Brien)
Leister Newport Nevan MacKenna (Clan MacKenna)

Marches des Highlands

Les terres de l’île sont réparties entre les différents clans ancestraux. On en compte plus d’une centaine, mais les plus puissants et les plus célèbres sont les suivants : MacDuff, MacBride, MacCodrum, MacDonald, MacEachern, MacIntyre, MacLeod...

Histoire

Avalon

A l’époque où les avaloniens ne se souvenaient de leur histoire que par la tradition orale, un grand déluge s’abattit sur le monde, et les Sidhes sauvèrent les quelques survivants en les plaçant sur les îles d’Avalon et en formant un pacte avec eux. Mais plus tard, les avaloniens furent envahit par les armées du Vieil Empire. Les Sidhes, après de longues années d’observation, finirent par stopper toute invasion impériale.

Lorsque les flottes de pillards vestenmannavnjars découvrirent l’existence de l’Avalon et l’attaquèrent, les peuples étaient divisés. Le Roi Elilodd parvint tout de même à vaincre le roi vesten, et à conclure une alliance avec lui. Grâce à son aide, Elilodd finit par unifier le royaume, devenant ainsi le premier Haut Roy d’Avalon. De plus, les Sidhes lui offrirent le Graal, un objet saint qui apporta sa bénédiction et sa protection à tout le royaume.

Quelques générations plus tard, en 1028, alors que le pays est divisé entre plusieurs prétendants au trône, l’armée montaginoise débarque et envahit l’île. En 1153, la reine Eléonore de Montaigne devenue veuve, épousa le roi d’Avalon. A la disparition de celui-ci, elle dirigea le pays et assouplit les lois mises en place par l’occupant, s’attirant ainsi les faveurs du peuple. Toutefois, Charles, son successeur, renforça la répression et les impôts. Une rebellion commença à se former, notamment menée par Robin Lovaine, surnommé Robin des Bois, ancien shérif de Lovaine. La lutte se termina en 1216 par le retour des croisades du roi légitime.

En 1413, le roi David III réussit à réunifier le pays et même à conquérir des terres en Montaigne. Mais jusqu’en 1656, certains rois réussirent à maintenir le royaume, d’autres se montrèrent faibles.

En 1656, une jeune femme, Elaine, accompagnée de Derwyddon et porteuse du Graal, apparut et réclama la couronne. Le Glamour perdu revint en Avalon, et Elaine en profita pour unifier à nouveau le pays et rejeter l’occupant montaginois. Une fois sur le trône, la Reine Elaine conclut une alliance avec l’Inismore et les Marches des Highlands. Un nouvel âge d’or commence pour les îles Glamour et le peuple retrouve la paix et la prospérité.

Inismore

En Inismore, la Pierre de Fàl détermine qui est le roi légitime du pays. Quand celui-ci embrasse cette pierre, elle se met à pleurer, indiquant ainsi son choix. Le premier Haut Roy fut Hugh O’Bannon. Son règne se termina par son départ. Suite à sa disparition, différents clans se battirent pour le pouvoir.

Vers les années 800, les pillards vestens venaient mener des exactions contre les villes côtières inish. Un jeune homme survint, disant se nommer O’Bannon, et forma une armée pour repousser les envahisseurs et prendre le trône. Mais lui aussi, comme son ancêtre, choisit de partir. Entre 1534 et 1541, c’est l’Avalon qui fit la conquête de l’île. Certains souverains avaloniens imposèrent des lois extrêmement répressives en Inismore, mais en 1651, O’Bannon reparut à nouveau.

Le roi O’Bannon rassembla son peuple pour chasser les avaloniens, et il fut victorieux. Mais il choisit, à la surprise générale, de conclure une alliance avec la Reine Elaine d’Avalon en 1656. Aujourd’hui le pays est en paix et tire bénéfice de l’alliance des Trois Royaumes. Pourtant, certains clans ne l’approuvent pas et souhaiteraient que l’Inismore retrouve son indépendance.

Marches des Highlands

Durant des siècles, les Highlands furent divisés par les luttes entre les très nombreux clans de l’île. En 1028, la Montaigne envahit le pays, lui apportant des progrès dans la civilisation, mais aussi des lois visant à faire disparaître les traditions ancestrales.

En 1215, Robert le Noir leva une armée, clama sa volonté d’unifier le pays et de se débarrasser des occupants montaginois et avaloniens. Finalement, les avaloniens favorisèrent son couronnement comme Haut Roy en 1219, reconnurent sa légitimité, et le poussèrent à former une alliance avec eux plutôt que de mener une guerre. Ses héritiers, les MacDuff, continuèrent à gouverner le pays durant des générations, avec l’aide du Haut Conseil composé de la noblesse du royaume.

Malgré la volonté de beaucoup de parlementaires de rester indépendants, le roi actuel, Jacques MacDuff II choisit de rejoindre l’alliance des Trois Royaumes d’Avalon. Le Roi est respecté et la paix règne enfin, mais les partisans de l’indépendance restent nombreux.

Ecoles d’escrime

- Andrews (Swordsman’s Guild : page 87)
emploit une attitude plutôt défensive en attendant l’opportunité de frapper puissamment.

- Donovan (Guide du Joueur : page 147)
permet d’optimiser l’utilisation d’un bouclier pour la défense, et de coups de taille rapides pour l’attaque.

- Finnegan (Supplément Avalon : pages 90 à 91)
créée par un champion inish du combat à mains nues et favorisant les déplacements rapides, la résistance physique, et les coups de poing puissants.

- MacDonald (Supplément Avalon : page 92)
basée sur la technique highlander de combat avec une claymore permettant d’asséner des coups dévastateurs.

- Peecke (The Sidhe Book of Nightmares : page 30)
utilise le bâton comme arme redoutable d’attaque et de défense.

- Robertson (Swordsman’s Guild : page 90)
enseigne l’usage de la cape pour bloquer l’arme adverse et de la rapière pour contre-attaquer.

- Robin des Bois (Supplément Avalon : pages 92 à 93)
développe l’adresse dans le tir à l’arc à des cadences extrêmement rapides et avec une précision inouïe.

Sorcellerie

La magie Glamour tire parti de l’énergie ambiante générée et entretenue par les esprits légendaires et les croyances populaires. En faisant appel à ces esprits, un sorcier Glamour peut attirer sur lui leur faveur à travers leur puissance, leur force, et leurs pouvoirs. Chacun favorise un trait particulier (mentionné en italique) et apporte une compétence. Un sorcier ne peut maîtriser qu’une seule compétence par trait impacté.

Compétences :

- Anne du Vent (Dextérité) : accélère toutes les actions du personnage.
- Bonnet Rouge (Dextérité) : permet de se battre comme l’ignoble sidhe des ombres.
- Dame du Lac (Esprit) : développe la perception au-delà des capacités humaines.
- Isaac Snaggs (Esprit) : améliore l’esquive ou permet de rattraper des projectiles visant le personnage.
- Jack (Esprit) : permet de modifier l’apparence d’un objet, celle du personnage, ou d’enchanter sa demeure.
- Jack O’Bannon le Fou (Gaillardise) : autorise le personnage à disparaître et à se dissimuler même lorsque cela semble impossible.
- Jeremiah Berek (Panache) : favorise la chance du personnage.
- La Reine des Cieux (Panache) : accroit l’aura et la présence du personnage.
- Le Chasseur Cornu (Gaillardise) : permet de porter un coup extrêmement puissant ou de résister à une blessure.
- Le Chevalier de Pierre (Détermination) : permet d’appeler des amis à l’aide, d’ignorer la peur, et de mener une résistance héroïque au combat.
- Le Roi cornu (Gaillardise) : donne des pouvoirs de séduction et de virilité.
- Le Roi Elilodd (Esprit) : favorise le personnage dans ses relations avec les Sidhes.
- Le Roi Robert le Noir (Détermination) : rend le sorcier plus fort en stratégie et en commandement.
- L’Homme Vert (Détermination) : améliore la chance et la résistance d’un ou plusieurs personnages.
- Meg de Fer (Gaillardise) : soigne les blessures ou l’empoisonnement du personnage.
- Reine Maab (Détermination) : permet d’acquérir des capacités de vie aquatique.
- Robin des Bois (Dextérité) : augmente considérablement la précision et la puissance d’un tir à l’arc.
- Sombrecape (Dextérité) : donne des talents de voleur exceptionnels au sorcier.
- St. Rogers (Panache) : améliore la communion d’un marin sorcier avec son navire pour en améliorer les manoeuvres et la résistance.
- Thomas (Panache) : détecte ou annule l’utilisation de la sorcellerie.

Références :

- Guide du Joueur : pages 202 à 205
- Avalon : pages 96 à 99
- Fiche mémo (à télécharger)

Aides de jeu sur l’Avalon

- Avantages régionaux avaloniens (à télécharger)

Scénarios à jouer en Avalon

- Campagne Lacrime Mundi N°4 : Du brouillard sur les lacs (à télécharger)
- Campagne Lacrime Mundi N°7 : Et les ruisseaux formeront des fleuves (à télécharger)
- Campagne du Novus Ordum Mundi N°2 : Au Nom du Changement (à télécharger)
- Goélette, Je te Plumerai... (à télécharger)
- Le Scorpion et le Scarabée (à télécharger)
- Les Faiseurs d’Or (Supplément Avalon, pages 136 à 144)
- La Chute de Derwyddon (à télécharger)

Quelques personnages prêts-à-jouer

- Chevalier d’Elaine inish
- Chien de mer highlander
- Druide avalonien

Bibliographie

- Avalon
- Guide du Joueur (Pages 57 à 60 : Présentation générale, page 147 : Ecole d’escrime Donovan, pages 202 à 205 : Sorcellerie Glamour)
- Guide du Maître (Pages 13 à 35 : Carte et description globale)
- La Révolution Montaginoise (Pages 49 à 51 : Progression de l’histoire sur 1668 et 1669)
- Rapier’s Edge (Pages 105 à 109 : Idées de scénarios, pages 135 à 143 : Progression de l’histoire de 1670 à 1675)